Disciplines monocycle


Comme en athlétisme traditionnel, on retrouve des courses telles que le 100m, le 400m, le 800m et les relais dans l’athlétisme monocycle. Le saut en hauteur et en longueur sont également des épreuves très prisées des monocyclistes. Enfin, certaines disciplines sont issues des spécificités du monocycle comme les courses de lenteur avant et arrière, en marchant sur le pneu, sur un pied ou le parcours homologué par la Fédération internationale de monocycle (IUF).

Le freestyle ressemble beaucoup au patinage artistique mais sur un monocycle. Les compétiteurs peuvent concourir individuellement, par paires ou en groupe. Dans tous les cas, ils doivent tous être costumés et accompagnés d’une musique. Chaque passage dure 3 minutes et s’effectue face à un panel de juges. Les monocyclistes sont notés en fonction de leur performance artistique, de la difficulté des figures, de leurs exécutions et de leur originalité.

La course longue distance représente un bon test pour savoir jusqu’à quelle vitesse de pédalage chaque monocycliste peut aller sans tomber par terre ! Deux distances sont très prisées : le 10km et le marathon standard de 42.195km.

Le flat, le street et le trial sont les disciplines les plus récentes du monocycle, mais également les plus populaires. Il faut s’imaginer sur un monocycle en train de faire toutes sortes de figures, de se laisser glisser sur une rampe, etc. Dans cette discipline, les monocyclistes français laissent le public sans voix, grâce à leur talent.
Comme en trial moto ou vélo, les monocyclistes doivent franchir des séries d’obstacles sans poser de pied au sol. C’est un véritable défi à l’équilibre et à la nervosité puisque les compétiteurs doivent sauter ou rouler sur des structures à plusieurs mètres du sol.

Le MUNI est comme le VTT, mais sur une seule roue. Les compétiteurs ont des monocycles équipés de pneus et de roues spéciales. Lorsque l’environnement le permet, le programme est constitué d’une épreuve de descente, d’une épreuve de montée et d’un cross-country. Il est possible de passer partout où un vélo peut passer!

Le hockey et le basket-ball sont les sports d’équipe traditionnellement pratiqués pas les monocyclistes. En France le mono-basket est le plus populaire. Les règles sont les mêmes que celles de la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) à quelques adaptations. Par exemple la règle des 3 secondes dans la raquette devient la règle des 4 secondes. Les joueurs doivent toujours être sur leur monocycle pour pouvoir jouer.

1 commentaire

  1. […] broken away from it (even if many people start out in circus workshops…). A dozen of different sports exist with a relevant unicycle for each : – athletics (100m, 400m, relay, high jump, long […]