Historique dans le monde


Découverte et évolution

Le monocycle a été découvert accidentellement au début du XIXe siècle lorsque les conducteurs de grands-bi se retrouvaient sur une roue lors de leurs freinages. Ceux-ci ont ensuite essayé de tenir le plus longtemps possible sur cette unique roue. Puis des ingénieurs décidèrent de créer un cycle qui ne fonctionnerait qu’avec une roue.

Dès son invention, le monocycle a très vite trouvé une place de choix au cirque où il a supplanté les numéros d’équilibristes sur bicyclette jugés moins originaux. La légende raconte que c’est un italien, Alfredo Scuri, qui en 1881, présente pour la première fois un numéro artistique sur un monocycle un peu particulier puisqu’il s’agissait de sa bicyclette… cassée en deux.

Ce drôle d’engin à une roue est resté cantonné aux chapiteaux jusqu’aux années 1980. Par la suite, il a commencé doucement à s’en détacher pour exister comme activité physique et sportive indépendante.

Le 1er juin 1982, l’International Unicycling Federation (IUF), en français la Fédération internationale de monocycle, a été créée suite à l’élaboration d’une structure et d’une réglementation appropriées pour ce sport. La Fédération a organisé la première coupe du monde de monocycle en 1984 à New York. Depuis, la coupe du monde est devenue biannuelle et s’intitule The UNICON (UNIcycle CONvention). Les épreuves comprennent de l’artistique (groupe, paire, individuel, niveaux techniques), de l’athlétisme (100 m, 400 m, 800 m, 10 km, marathon), du tout-terrain (cross, muni uphill, muni downhill), du street, du flat, du trial, du basket-ball et du hockey.

L’International Unicycling Federation a pour objectif de :

« – favoriser l’évolution du monocycle comme un sport et une pratique de loisirs pour les personnes de toutes les nations à travers l’organisation de conventions internationales et le développement d’organisations nationales.

– promouvoir des normes internationales permettant  la reconnaissance du statut olympique pour le sport monocycle.

– diffuser des connaissances et des informations sur toutes les phases du sport pour tous les organismes intéressés au moyen d’un bulletin d’information et de services d’information. »

Les bienfaits du monocycle

Des recherches scientifiques récentes, réalisées au Japon, ont démontré que les personnes pratiquant le monocycle augmentent substantiellement leur capacité de concentration, leur équilibre, ainsi que leur coordination motrice. Cette activité joue donc un rôle important sur le plan du développement physique et mental.

Suite à ces recherches, le ministère de l’éducation au Japon a reconnu officiellement cette discipline en l’intégrant dans le système scolaire en 1989. Aujourd’hui, ce pays compte 1,5 millions de licenciés.

Cet exemple, ainsi que l’expérience de nombreux monocyclistes en France et dans le monde, nous permettent de dire que notre discipline est une activité physique complète. La tonicité, les reflexes l’endurance et la motivation sont les atouts nécessaires à tout monocycliste.