Palmarès Français


Le détail des médailles Françaises en championnat du monde est disponible ici.

4306_WM_Unicon_16Martin Charrier sur le podium du tout-terrain en 2012. Photo evaprints.it

Quelques parcours notables : le Woom, équipe de monobasket, est double championne du monde en titre. Ils avaient fini deuxième en 2008.

Martin Charrier, jeune rouleur, a prouvé à maintes reprise qu’il figurait parmi les meilleurs rouleurs du monde, que ce soit en tout-terrain ou sur route. Il a obtenu pas moins de douze médailles sur les trois derniers championnats du monde, dont sept titres ! Il est le Français le plus titré en championnats du monde.

Les Français réussissent bien dans les disciplines extrême (trial, street et flat). Xavier Collos avait entamé le mouvement en devenant en 2006 le premier champion du monde de street de l’histoire du monocycle. Deux ans après, c’était le triplé, toujours en street. En 2010, Loïc Baud obtenait la deuxième place. Adrien Delecroix est médaillé depuis 2008, avec six médailles dont deux titres. Il a impressionné en 2008 en étant le premier à montrer un salto avant à monocycle.

Adrien Caire a montré à quel point il était complet en remportant des médailles dans des disciplines aussi diverses que la descente, le monobasket, ou le gliding (course ou la roue est contrôlée par une simple pression du pied sur le pneu, en descente).

Lors des derniers championnats du monde en Italie en 2012, les Français ont obtenus douze médailles, dont cinq titres. Ils ont dominé le basket monocycle, avec notamment la première place, la seconde, et la quatrième.

Les championnats du monde de 2010 en Nouvelle-Zélande avait vu une délégation Française plus faible, qui a rapporté douze médailles, dont six titres.

Au championnat du monde de 2008 au Danemark, la délégation Française avait rapporté seize médailles dont sept titres. À noter : un splendide triplé en street !

Au championnat du monde de 2006 en Suisse, les Français ont ramené quatorze médailles, dont cinq titres. À noter : le carton plein des filles en trial, saut en hauteur, saut en longueur, puisque Céline Novik et Cécilia Ocana s’attribuent les deux premières place de chacun de ces podiums.

Le Japon en 2004 avait vu la première médaille Française lors d’un championnat du monde, médaille ramenée par Benjamin Guiraud, deuxième en trial.